PDF

Bulletin trimestriel Q1 - 2022

Quel trimestre !

Il n’est pas fréquent que les marchés d’actions et de titres à revenu fixe subissent tous les deux des pertes, même minimes, durant un trimestre. Mais ce fut le cas au trimestre qui vient de se terminer, et ces pertes ont été importantes. Environ 5 % pour les indices S&P 500 et Dow Jones, et plus de 9 % pour le Nasdaq. La bourse canadienne s’en est toutefois tirée avec un gain appréciable de plus de 3 %, grâce à sa forte pondération dans le secteur des matières premières. Mais elle était l’exception.

Sur les marchés obligataires, ce fut pire encore. Une forte remontée des taux obligataires, qui a culminé au mois de mars, a causé des rendements négatifs de l’ordre de 7 % pour les indices obligataires. Pour les investisseurs prudents, qui détenaient des portefeuilles équilibrés entre les actions et les obligations, les pertes ont été importantes.